Attentat en D2 kazakhe

Ah, les joies du football caucasien…

Lors du match entre le FC Kairat Almaty et le Lokomtiv Astana, au Kazakhstan, une faute un peu brutale d’un des joueurs du FC Kairat a occasionné une échauffourée entre les deux équipes. Frustré de ne pas être sur le terrain à ce moment-là, Armand Masimzhanov, du FC Kairat, a alors surgi sur le terrain avec un geste technique de grande classe : un headkick les deux pieds en avant directement dans les épaules de son adversaire. Bruce Lee style.

Naturellement, Armand Masimzhanov a été banni à vie par la fédé kazakhe, tandis que le match a été arrêté à 3 minutes de la fin et que les deux équipes ont été sanctionnées d’une défaite 3-0 sur tapis vert.

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook

Un commentaire sur “Attentat en D2 kazakhe”

  1. J’adore !! Enfin non je déteste… mais bon ça me rappelle que j’ai vécu exactement ça sur un ptit derby de division départementale et… ça a fini avec une 104 servant de voiture bélier pour défoncer l’entrée du vestiaire dans lequel s’était réfugié le “high-kicker”… Personne n’a été suspendu, personne n’a fait de rapport, sur la feuille de match il y a juste eu inscrit “RAS” et un score de 0-0… Il y avait 3-1 pour les locaux…

Laisser un commentaire